top of page
Rechercher

Promotion de l'EO Inf 10-1/22


Pour la première fois depuis la pandémie, des invités ont été conviés à la cérémonie de promotion de l'école d'officiers d'infanterie 10, dont le président de l'association en tant qu'invité d'honneur. La cérémonie a eu lieu dans l'église des Jésuites, non loin de la gare de Lucerne. Le 10 juin 2022 à 13h00, les portes ont été ouvertes aux quelque 500 invités. Le maj EMG Daniel Langenegger, chef de classe et chef de la régie de la cérémonie, a animé la cérémonie.


Le nouveau commandant, le colonel Marcel Winiger, en fonction depuis le 1er janvier 2022, a commencé par remercier les proches des élèves-officiers. Ce sont eux qui écoutent les humeurs et les histoires le week-end et qui leur envoient des messages de motivation pendant la semaine. Juste après, il a expliqué le parcours éprouvant que les aspirants viennent de parcourir. Pendant 14 semaines, les valeurs de discipline, de courage et de responsabilité ont accompagné les futurs officiers. Ce sont également ces valeurs qu'ils incarneront dans quelques semaines en tant que chefs de section dans les différentes écoles de recrues de l'infanterie et plus tard dans les formations de CR. "Vous avez grandi sur le modèle, nous sommes tous des soldats". Peu importe la fonction que l'on exerce : que l'on soit soldat, chef de groupe, chef de section suppléant ou chef de section - à chaque niveau, il s'agit de diriger, d'instruire et d'éduquer, conformément à la devise "diriger par l'exemple". Les défis à relever pour la remise des galons seront toutefois complètement différents de ceux de l'école d'officiers. Les camarades ne seront plus critiques et expérimentés, mais des civils, des citoyens en uniforme, qui devront être formés pour devenir des soldats combattants. Cet objectif ne peut être atteint qu'avec de l'empathie et de la confiance en soi, car l'engagement, ou plutôt la mission, est comme toujours au centre des préoccupations.


Le colonel Winiger donne les valeurs suivantes aux officiers qui seront brevetés :

Sincérité, authenticité, cœur et raison.


Au total, 92 aspirants officiers, dont 8 femmes et 2 mil de la musique militaire, ont été brevetés le 10.06.22.


Message de bienvenue du monde politique

Le conseiller d'Etat Paul Winiker, chef du département de la justice et de la sécurité du canton de Lucerne, a adressé ses félicitations aux officiers fraîchement brevetés. Il s'est dit heureux de voir cette génération s'engager pour la sécurité du pays. Dans un discours plein d'humour, il a qualifié le 10 juin 2022 de jour d'honneur - ils peuvent tous être fiers de leur performance. Il souligne l'importance et aussi le fait que la sécurité n'est pas seulement une affaire d'hommes. Il se réjouit que 8 femmes aient surmonté cet obstacle jusqu'au bout.

Il pose la question de savoir si le leadership est encore d'actualité de nos jours. Dans la foulée, il répond par un OUI sans équivoque ! En prenant l'exemple concret des inondations d'il y a un an, il peut dire que les crises sont maîtrisées par des personnes qui ont l'expérience de la direction et qui ont appris le travail d'état-major à l'armée. Pendant la pandémie, le savoir-faire de l'armée était nécessaire, car le désarroi et le surmenage de certains dans une situation aussi exceptionnelle ne pouvaient être résolus que par une procédure structurée. Pour cela, il faut des personnes / des citoyens en uniforme qui se comportent de manière exemplaire et qui donnent l'exemple de l'autodiscipline, c'est la seule façon de faire profiter les autres de son expérience.


Les mots d'un lieutenant

Le lieutenant David Berset s'est adressé aux invités et leur a expliqué qu'avec l'entrée en service il y a 14 semaines à Liestal, beaucoup de sentiments mitigés sont apparus : La peur, la volonté d'apprendre, la motivation personnelle ou le défi en sont quelques-uns. Même si chaque classe avait son propre slogan, la devise d'un officier d'infanterie - EXEMPLO DUCEMUS ! / Leadership par l'exemple - les a réunis pendant ces 14 semaines.

Chaque jour, il y avait une nouvelle surprise, un nouvel apprentissage, un test, une activité sportive, etc. Ils ont rapidement pris conscience qu'ils ne seraient pas formés pour devenir lieutenant, mais chef de section. "Cette montagne de boucles n'est jamais terminée", c'est sans doute la phrase que chaque aspirant a juré un jour. Mais ils ont également surmonté cet obstacle en prenant des responsabilités et en montrant l'exemple en matière de discipline. Ils en ont eu besoin pendant l'exercice d'endurance "DANTE", qui a duré plusieurs jours et qui ressemblait à un véritable enfer. La marche de 101 km à la fin n'a pas non plus facilité les choses, mais le cri de rédemption à l'arrivée en vaut la peine. Après cette formation de cadre, il se sent prêt à former des personnes capables de défendre notre pays. Le lt Berset remercie l'équipe de militaires de carrière de l'OS inf et surtout sa famille pour la patience dont ils ont fait preuve à son égard.

36 vues

Comentarios


bottom of page